tableau des éléments de remplacement des amidons

17 May 2021 aucun commentaire Muriel

Ce petit chapitre consiste à donner une idée des types d’aliments que l’être humain peut consommer en remplacement des amidons. Dans le chapitre recettes et ailleurs, on y trouve aussi les combinaisons et les moyens de cuisiner ou d’apprêter ces différents aliments. Toutefois, il n’est pas interdit d’improviser à partir du moment que l’on reste dans le concept de base du livre.

Cette méthode serait un moyen sûr d’éliminer tout obstacle à une bonne digestion, de permettre à l’organisme de se reposer, de calmer les douleurs, d’éviter les intoxications digestives ; en diminuant la production d’acidité, de déchets, de glaires, d’acide urique, de « colle », de toxines etc. À mettre en pratique sur une durée de quelques jours à plusieurs mois, voire années.

L’amidon et les sucres rapides sont une forme de carburant populaire pour le fonctionnement de l’organisme. Toute fois, en cas de difficulté, la source peut être remplacée. Quand il faudrait s’abstenir d’amidons, le cerveau et le système digestif peuvent utiliser ces types d’amidons énoncés dans le tableau ci-dessous, comme support énergétique en carburant de fonctionnement. Le cerveau les convertirait sous forme de glucose final, alimentant les cellules. En cas de certaines pathologies lourdes, de graves problèmes digestifs, d’allergies ou de rejet des amidons, ces substituts pourront parfaitement bien subvenir aux besoins de l’organisme de façon, naturelle, sans difficulté et de manière plus digeste. Ces substituts permettraient aussi de lutter contre l’obésité, les problèmes de prostate, les excès d’appétit, le diabète…

PRODUITS

SPÉCIFICITÉS

Gélatine végétale naturelle (liant, épaississant gélifiant) Agar-agar, Seamoss, pectine (goyaves ou pommes France)
Gomme végétale naturelle gomme de guare, gomme d’exentane, carraghénane, gomme de caroube
Protéines De préférence si possible celle des végétaux, oléagineux, soja jaune sans amidon d’origine.
Suc des plantes (sève) Aloès, Raquette (Nopal), jus de légumes verts, jus de feuilles, lait de noix de coco, etc.
Graisse De préférence celle de végétaux non transes ou saturés. Exemple : oléagineux (huile d’olive, tournesol etc.). En quantité modérée et contrôlée.
Chlorophylle La laitue, les épinards, l’herbe amères, le cresson, les pourpiers, le persil, le céleri, etc.
Cellulose tendre Les fibres les plus tendres et acceptables par l’organisme.
Champignons La plupart des champignons.
Tubercule à bulbe Oignons France Les trois couleurs peuvent être utilisées, le blanc, le rouge, le violet. Le rouge serait le plus riche.
Bonne base en remplacement des amidons.
Sucre naturel végétal

Fruits, et jus de fruits. en quantité modérée et contrôlée.

 

CONSULTER : Tome 2  page 516  

La cure d’ail fermenté

16 May 2021 aucun commentaire Muriel

En lisant ce chapitre on comprendra l’importance de comment consommer de l’ail en quantité, sans faire l’erreur de laisser les acides qui y sont contenus. Ces acidités risqueraient à long terme de brûler les villosités du tube digestif. 

A la page 448, la préparation de la recette de cette vinaigrette titrée « vinaigrette curative à l’ail fermenté » donne des indications à bien respecter tout en laissant cette vinaigrette poser pendant au moins une semaine. Cela permettrait à l’acidité de s’atténuer. Ainsi ce produit riche en saveurs agréables et en même temps pouvant agir comme un antibiotique naturel, peut accompagner une méthode d’alimentation qui serait exempte d’acidité pendant la digestion, mais bien au contraire aiderait à éliminer les interférences digestives.

« Ces petites recettes peuvent aussi remplacer les amidons ». Dans ces mêmes pages 448 et 449, il y a aussi neuf petites recettes avec des poudres et des farines prédigérées. Parmi ces farines on y trouve les poudres de jus d’herbe, soit de blé ou autre qui sont des puissants désacidifiants de l’organisme et en même temps ayant des enzymes pour favoriser la digestion. 

Ces petites recettes peuvent être combinées comme dans le livre ou être modifiées selon chacun. Additionnées à de la poudre d’amande  et de levure alimentaire, ces préparations donneront une grande richesse en protéines prédigérées de quoi aider l’organisme à se rétablir, se reposer et se réparer.

CONSULTER Tome 2  page 444  

La cure détox

14 May 2021 aucun commentaire Muriel

Ce moyen de nettoyer ses cellules à court ou à long terme est pratiquement indispensable, à condition de bien respecter les bases qui sont données. Parmi ces différents éléments, l’un des plus importants, serait la casse. Selon moi, ce produit serait l’un des plus grands désacidifiant de l’organisme. Il permettrait d’éviter que trop d’acidité soit évacuée par les voies urinaires. Mais au contraire, il obligerait le maximum de ces déchets à passer par la voie anale, tout en donnant des brûlures à l’anus et assez souvent des douleurs au ventre. Ce qui serait un signe de l’importante concentration d’acidité dans le corps, qui sur son passage laisse des traces désagréables. 

Quand un corps est trop acide, en prenant une cure trop forte, cela peut déranger le fonctionnement du foie, donner de la nausée et déséquilibrer le tube digestif. Mais pour les personnes ayant des problèmes de circulation se manifestant par des brûlures aux pieds, des engourdissements de la jambe, des faiblesses de jambe, etc ; ce genre de nettoyage serait presque indispensable pour avoir des soulagements, sinon plus. J’ajoute que moi je suis un exemple de ce genre de situations, car j’en ai endurées pendant des années. Puis ayant trouvé la formulation thérapeutique appropriée, je m’en suis sorti jusqu’à aujourd’hui.
CONSULTER : Tome 1 page 430 et 431.

La gestion des émotions

12 May 2021 aucun commentaire Muriel

La gestion des émotions : stress, anxiété, fatigue mentale, etc.

Il n’y a rien de mieux que la respiration, la relaxation, les bains naturels, les massages, les bains de siège, les inhalations d’huile essentielle, le repos, le sommeil.

Des recettes et de précieux conseils vous sont donnés dans mon ouvrage intitulé :

« Une santé pleine d’énergie à portée de main ».

Vous le trouverez dans les librairies antillaises et ailleurs.

 

La fatigue physique et La repris énergétique

11 May 2021 aucun commentaire Muriel

La fatigue physique et La repris énergétique : après les nuites blanches, les efforts physiques intenses, les courbatures, le surmenage, les fibres musculaires auraient besoin de repos et de réparation. Il peut y avoir des sensations de faiblesse physique d’où l’intérêt c’est de savoir comment favoriser les réparations des cellules. Le repos resterait de mise afin de récupérer le sommeil perdu.

Pour la réparation des fibres musculaires, il serait bien de consommer des protéines surtout végétales de bonne qualité. La levure de bière 51 %, le lupin 50 %, les amendes et les noix 20 % de moyenne, le tournesol pré germé 27 % légumineuse pré germée 30 %, etc.

L’oignon permettrait de lutter contre les douleurs et les courbatures, ainsi que les cataplasmes d’argile sans oublier le jus de laitue et de carottes faites maison, ce sont des antalgiques naturels végétaux.

Les problèmes gastriques

10 May 2021 aucun commentaire Muriel

Les problèmes gastriques
certaines personnes auraient même besoin d’une démarche médicale auprès de leur spécialiste de santé.

Les excès alimentaires, des mélanges inappropriés peuvent provoquer des lésions ou les petits vaisseaux sanguins peuvent se froisser et provoquer des saignements internes qui sont parfois visibles dans les selles. Il n’est pas rare de voir des remontées gastriques, des ballonnements, des douleurs au ventre, de la constipation, des chevilles enflées, des œdèmes, de l’urine très colorée, etc.

Le mieux ce serait de permettre à l’estomac de se reposer en évitant les aliments difficiles à digérer. Cela permettrait au tube digestif de se rétablir plus rapidement et de mieux réparer les dégâts causés par le choc digestif. Pendant cette période festive, il se produirait dans l’estomac des acidités qui occasionneraient les différents problèmes cités plus haut. Faire une cure d’alimentation simplifiée pauvre en amidons complexes et en sucres rapides pour éviter les fabrications d’acidité digestive. Manger de préférence des légumes peu amidonnés ou partiellement amidonnés comme carburant de fonctionnement du corps.

Christophine, courgette, petits pois, gros poireaux, giraumont, patates douces, flageolets, épinards, soupe verte, etc.

Il faut aussi penser à la salivation en mastiquant des graines grillées et non.

Il faudrait aussi ajouter des compléments alimentaires en exemple les jus de légumes verts, et les graines germées, etc.

L’intoxication digestive et corporelle

09 May 2021 aucun commentaire Muriel

L’intoxication digestive et corporelle : il y a plusieurs moyens de se désintoxiquer après les festivités.

Le sport, le jeûne, les purgatifs bien contrôlés, le sauna, le bain de siège, la marche, les bains de mer et de rivière, etc.

Certaines tisanes ont fait leurs preuves dans le passé : la casse, le cassia alata, l’huile de ricin, le chlorure de magnésium, le sulfate de magnésium, etc. Cette liste de tisanes en rappel mémoire doit faire l’objet de connaisseurs de remède razziés pour éviter tout débordement.

Toutefois, l’alimentation resterait un élément essentiel à ne pas négliger. il faudrait avoir un suivi adapté de façon à permettre à l’organisme d’en tirer le maximum de profit. Très souvent, certaines personnes pourraient s’arrêter simplement au désintoxiquant au détriment de leur digestion.

Il y aurait aussi les tisanes pour le foie :  le chardon bénit, le charbon végétal en poudre, l’herbe à verre, les feuilles de souliers zombies, les feuilles de plantain, l’arada, le Desmodium, le radis noir, etc. À ajouter le jus vert (exemple : les feuilles de laitue)…

Vinaigrette enrichie à la purée d’amande

09 May 2021 aucun commentaire Muriel

Cette vinaigrette bien réussie a une saveur hors pair et peut aussi accompagner les petites recettes des pages 448 et 439 ainsi que les mayonnaises, les soupes, les salades et d’autres types d’aliments.

Ingrédients :

      • - 5 gousses d’ail écrasées finement
      • - 80 g d’oignons blancs ou violets râpés
      • - Deux cuillerées à soupe de jus de citron
      • - Deux à trois cuillerées à café de sel marin non raffiné
      • - Poivre, bois d’Inde, girofle en poudre selon goût
      • - Une cuillerée à café de curry
      • - Deux cuillerées à café d’herbes de Provence
      • - Une cuillerée à soupe de Tamari
      • - Deux tasses d’huile d’olive
      • - Trois cuillères à soupe de purée d’amande.

Consulter : Tome 2  page 556 

Recettes du «lait» de soja curatif

08 May 2021 aucun commentaire Muriel

Recettes du «lait» de soja curatif

Ce produit, quand toutes les bases sont respectées, resterait essentiel dans les cas de perte de volonté, d’affaiblissement par la maladie, de certaines pathologies dévitalisantes. Tel que je l’ai expérimenté pendant des années, je resterai toujours un témoin vivant fidèle, des miracles que ce produit a opérés dans ma vie.

Les produits à base de soja pré germé, tel que le « lait » peuvent aussi remplacer les amidons. Le corps aurait la capacité de transformer tous ces produits en glucose. Ainsi, les cellules seraient capables de le brûler comme carburant de qualité, à la place de l’amidon.

Préparation du tofu, tome 1 page 226 ; Fricassée de tofu, tome 1 page 491.

Consulter : Tome 2  page 103 

Préparation du Seamoss

08 May 2021 aucun commentaire Muriel

Préparation du Seamoss

« Ce type de produit peut aussi remplacer les amidons ». C’est une algue gélatineuse comme l’agar agar, et d’autres types similaires pouvant être consommés salés. 

Bien entendu on peut aussi l’utiliser sucré, mais pour les personnes ayant des pathologies difficiles où il faut  éliminer le sucre, telles que le diabète, maladies auto-immunes, il est mieux de la consommer salée. 

En râpant les barres, on peut fabriquer simplement des pâtes sans amidons qui peuvent être consommées avec les mayonnaises, la vinaigrette, enseignées dans le livre ou d’autres types d’assaisonnements et d’accompagnements simples.

Ingrédients :

      • - 150 g de Seamoss en barre râpé finement
      • - 150 g de carottes râpés finement.
      • - 2 gousses d’ail.
      • - 3 c à s d’huile d’olive
      • - 1 c à s de jus de citron
      • - Épices selon goût : poivre, girofle, bois d’Inde
      • - 2 c à c de Tamari
      • - 1 trentaine d’olives noires découpées en petits morceaux

Consulter : Tome 2 pages 257 et 530